Quelle Peugeot a une chaine de distribution ?

La marque au Lion existe depuis près de 200 ans. Peugeot est à l’origine une entreprise familiale qui a vu le jour en 1810, lors de la transformation du moulin en aciérie.

Plusieurs membres de la descendance vont se spécialiser dans divers secteurs qui utilisent l’acier : outils, ressorts, parapluies, armatures, moulins à café…

En 1886, Armand Peugeot s’intéresse à l’automobile et s’associe aux grands noms de l’époque : Léon Serpollet, Émile Levasseur, Gottlieb Daimler… Le fruit de leur collaboration est la Peugeot Type 1, un tricycle à vapeur entraîné par une machine à vapeur.

Deux siècles plus tard, Peugeot a développé plus d’une centaine de modèles dont la 206, la voiture française la plus produite de l’histoire.

Ces nombreux véhicules ont connu des innovations majeures (moteur 4 temps, ABS, GPS…).

Aujourd’hui on s’intéresse particulièrement à l’une d’entre elles : la chaine de distribution.

Quel est son rôle ? Quelles sont les Peugeot à chaine de distribution ? Comment savoir le système de distribution de sa Peugeot ?

Qu’est-ce qu’une chaine de distribution  ?

Quel est le rôle de la chaine de distribution  ?

La chaine de distribution assure la synchronisation du mouvement des pièces du moteur lors de ses différentes phases de fonctionnements (les 4 temps : admission, compression, explosion, échappement).

Elle sert de liaison entre le moteur, le vilebrequin, les soupapes, les pistons, les arbres à cames et la pompe à injection.

Fonctionnement de la chaine de distribution  ?

La chaine de distribution est constituée d’une multitude de maillons métalliques en acier, lui donnant un aspect proche de la chaine d’un vélo.

Elle fonctionne grâce aux patins en caoutchouc ainsi qu’un tendeur hydraulique qui est alimenté par la pression d’huile moteur.

La chaine de distribution est connue pour sa robustesse et sa longévité.

Elles ont peu ou prou la même durée de vie que le véhicule en lui-même et doit être contrôlée tous les 200 000 kilomètres.

Les inconvénients de la chaine de distribution  ?

En contrepartie de ces avantages, la chaine souffre d’un handicap de taille : son poids et son prix.

En effet, les chaines sont chères à fabriquer et à installer.

Elles représentent donc un surcout considérable au moment de la production en usine.

De plus, les chaines sont lourdes et sollicitent davantage le moteur.

Cela a pour conséquence une consommation d’essence plus importante par rapport à une courroie.

Et l’impossibilité de les intégrer dans les voitures avec des moteurs peu puissants.

Enfin, la chaine produit un bruit caractéristique qui peut devenir désagréable lorsqu’on enchaine les kilomètres.

Quelles sont les Peugeot ayant une chaine de distribution  ?

Contrairement à beaucoup de marques automobiles, Peugeot n’a pas souhaité donner un nom à chacun de ses modèles.

L’entreprise a préféré attribuer un nombre en fonction de la chronologie de création : Peugeot Type 1 pour le premier modèle, Type 2, Peugeot Type 105 et ainsi de suite jusqu’à 208.

les modèles historiques 1889 – 1960

.

La première voiture de série ayant eu une courroie de distribution est la Glas S1004, produite en 1961 par le constructeur automobile allemand Hans Glas.

L’ensemble des modèles fabriqués par Peugeot avant cette date ont une chaine de distribution.

Parmi les modèles historiques célèbres, on peut citer :

– la Peugeot Type 7 conçut en 25 exemplaires entre 1894 et 1897.

– la limousine 105, le premier modèle ayant eu un moteur à 6 cylindres construits en 3 variantes de carrosseries de 1908 à 1909.

– la Peugeot Type 64 a été le premier camion équipé de pneus Michelin.

L’apparition de la courroie

À partir de 1960, les constructeurs se sont tournés vers le système à courroie de distribution.

Celle-ci offre plusieurs avantages non négligeables comme le prix, et le montage rapide et facile en usine.

D’autre part, la courroie est en caoutchouc, elle est donc plus légère et sollicite moins le moteur que la chaine.

La consommation de carburant est réduite.

Enfin, la courroie est souple et offre une conduite silencieuse

Les modèles modernes 1960 à nos jours

Chez Peugeot, les véhicules ayant un moteur essence VTI/THP/Puretech, que ce soit en 1.0, 1.4 ou 1.6 sont à chaîne.

À l’exception des modèles 107/108 dont les versions 1.2 sont à courroie humide et lubrifiée par huile.

En revanche, la totalité des véhicules ayant un moteur diesel (HDI) dispose d’une courroie de distribution.

Comment savoir si ma Peugeot a une chaine de distribution  ?

Il existe plusieurs méthodes pour s’assurer que sa Peugeot est équipée d’une chaine de distribution : vérification sur internet ou sur le manuel d’entretien.

Mais rien ne se substitue à l’inspection visuelle.

Vérification sur internet ou sur le manuel d’entretien

La façon la plus simple pour affirmer si une Peugeot dispose d’une chaine ou d’une courroie est d’examiner le manuel d’entretien de la voiture.

Celui-ci comporte plusieurs informations et mentions, dont la périodicité de remplacement de la chaine.

Lorsque le conducteur ne l’a plus en sa possession, il peut faire des recherches sur des sites de pièces détachées.

Pour cela, il aura besoin soit de la plaque d’immatriculation, soit du modèle, l’année de fabrication du véhicule et sa motorisation.

Vérification visuelle

Le contrôle visuel est le moyen le plus sûr pour déterminer quel est le système de distribution de l’auto.

Pour cela, il faut ouvrir le capot et chercher la position du bloc moteur.

Dans la plupart des Peugeot, le moteur est en position longitudinale.

La chaine se trouvera donc à l’avant gauche.

Le conducteur devra alors ouvrir le capot, enlever le carter de protection qui se situe à proximité du bouchon de remplissage d’huile.

Il est aisé de faire la distinction entre les deux systèmes de distribution : la chaine de distribution est en métal avec des maillons et ressemble fortement à la chaine d’un vélo.

Quant à la courroie de distribution, elle est noire et en caoutchouc.